14/01/2019

Qu'en savons-nous au juste ?

En apprenant que la session extraordinaire du PLR prévue le 15 janvier 2019 serait ouverte au public, je me suis un instant imaginé m'y rendre et y prendre la parole.

Car même si je ne suis qu'une simple citoyenne anonyme, ce qui se passe actuellement au sujet du Conseiller d'Etat genevois Monsieur Pierre Maudet m'interpelle, m'émeut et me désole suffisamment pour avoir envie de m'exprimer à ce sujet.

Oserais-je affirmer que, de mon point de vue, toute cette immense affaire médiatique pourrait ne reposer que sur une certaine forme de malentendu ? Que le Conseiller d'Etat Monsieur Pierre Maudet n'a jamais eu l'intention de causer de tort à quiconque, que ce soit au sein de la population genevoise en particulier, ou de celle de la Suisse en général et encore moins de celle du monde politique ?

Je ne sais de l'affaire en question que ce que les médias en ont rapporté. Bien sûr, les nouvelles à ce sujet ont été déconcertantes et décevantes et ont fortement ébranlé la confiance et la conviction que nous pouvions avoir placé en cet homme.

Mais si on se donne réellement la peine d'essayer de comprendre les éléments qui constituent le noyau de la polémique, à savoir l'omission de Monsieur Maudet d'avoir déclaré avoir été invité par un tiers à un voyage à Abu Dhabi, on peut d'abord se demander pourquoi un homme d'Etat aussi talentueux et engagé dans la vie politique, reconnu aussi bien pour ses qualités humaines que stratégiques, se hasarde à commettre un tel faux pas.

Ce mensonge au sujet du paiement des frais de voyage et de séjour à Abu Dhabi n'a certainement pas été dit de gaîté de coeur. Il me semble que rien n'importe plus à Monsieur Pierre Maudet que de se donner corps et âme au difficile travail politique, non pas pour collectionner médailles et diplômes, mais pour représenter au mieux les intérêts des personnes dont il a la gouvernance.

Entre autre action constructive combinant engagement et volonté, n'est-ce pas lui qui qui a fondé le Parlement des Jeunes, créant ainsi pour toute personne de cette tranche d' âge une fabuleuse opportunité de participer à la vie politique ?

Car la vie politique, ce n'est pas seulement le pouvoir. La politique, c'est avant tout la structure première qui soutient toute vie en société, ici et dans le monde.

La vie de chaque individu est déterminée par les prises de décision politiques. C'est dire s'il importe que les personnes en charge de leurs mandats se dédient entièrement à leur tâche en leur âme et conscience.

Le monde du XXIème siècle est un monde en profonde mutation. Les différents mouvements populaires dont nous assistons aux manifestations un peu partout dans le monde, que ce soit en France, en Allemagne, en Russie, en Amérique du Sud ou encore en Europe de l'Est suggèrent, au niveau politique, la nécessité d'une profonde remise en question et de changements.

Les modèles de gouvernance mondiale tels que nous les connaissons sont aujourd'hui fortement bousculés. Tout simplement parce que gouverner, c'est aussi aimer et non pas uniquement commander.

Il me semble que de par les différentes activités menées avec succès tout au long de sa carrière, Monsieur Pierre Maudet a su démontrer quelles étaient ses réelles motivations en matière de gouvernance.

C'est sans doute pour cette raison que ce faux pas a été, non pas un acte de sournoiserie commis dans le seul but de tromper ou de s'enrichir mais simplement une nécessité embarrassante faute de pouvoir gérer la situation autrement.

 

10:01 | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | Pin it!

Commentaires

Le film "Topaze" de Pagnol sur youtube! Et il y a 3 versions à voir!

Écrit par : Dominique Degoumois | 15/01/2019

Répondre à ce commentaire

Bonjour Dominique, votre référence à la pièce de théâtre de Marcel Pagnol est intéressante. Je la découvre aujourd'hui.

Écrit par : Myriam Hagen | 15/01/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.