08/03/2017

Elever l'humanité

«  Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière ».

Victor Hugo


En tant qu’individu, nous faisons partie d’un groupe. Ce groupe constitue une partie de ce qui est appelé une nation. Et les nations réunies forment l’ensemble de l’humanité.

Se considérer comme étant séparé de l’ensemble revient à croire que nous sommes différents des autres. D’une certaine façon, nous le sommes mais en essence, nous sommes tous des êtres humains ayant chacun les mêmes besoins fondamentaux.

Considérer l’ensemble de l’humanité comme une seule et même famille permet de simplifier au maximum la façon d’aborder la question des droits humains fondamentaux.

Il est nécessaire, d’une part, de respecter les différences inhérentes à chaque individu et à chaque nation tout comme il est important également, de tenir compte du fait que l’être humain est UN dans son principe de création.  

Il est donc intéressant de noter que l’humanité est constituée de différents ensembles, apportant chacun leurs connotations spécifiques tout en se fondant dans une unité fondamentale. Nier cet aspect équivaut à maintenir une vision de dualité, donc séparative. Cette façon de voir a été maintenue pendant des millénaires et les temps d’aujourd’hui nous proposent une nouvelle variante qui est celle de l’unité. L’unité intérieure d’abord et l’unité humaine d’autre part.

Le fait est que cette nouvelle option, en plus d’être possible, offre plus de bienfaits que celles adoptées jusqu’à aujourd’hui. L’Histoire nous le montre régulièrement. Les nations réclament un temps de paix et il est nécessaire de respecter cet appel.

Les frontières entre le monde connu et le monde inconnu s’estompent de jour en jour, nos connaissances s’élargissent et les frontières imposées pour maintenir les êtres humains dans l’ignorance et la servitude s’étiolent d’elles-mêmes. Comme un fleuve creuse son lit au fil des millénaires, la conscience humaine est en constante expansion. Nous avons la possibilité aujourd’hui de coordonner ce mouvement de progression pour qu’il se fasse dans l’harmonie et la paix. Les moyens sont à notre disposition, il nous appartient d’y faire appel et de les utiliser.

Ces moyens sont proposés par l’enseignement,  la recherche, l’information ou tout autre domaine faisant référence à l’éducation de l’être humain. Tout être humain possède en lui l’aptitude de la recherche de connaissance si celle-ci s’éveille en lui. Accompagner cette démarche universelle est aujourd’hui nécessaire.

Il appartient à chacun de reconnaître ses responsabilités en regard de ses actes et de demander à ce que ses besoins de connaissances soient respectés et comblés.

Il ne suffit plus de considérer l’être humain comme étant issu du règne animal. Il est temps aujourd’hui de le considérer dans son ensemble, à la fois physiologique et spirituel comme appartenant à une grande famille d’âmes.

Limiter la vision de l ‘espèce humaine et la réduire à un composé organique est indigne de son lignage cosmique. Rendons la valeur de l’être humain à son juste titre, redonnons lui la place qu’il occupe dans l’univers afin qu’il puisse développer tout son potentiel et atteindre à des réalisations encore inconnues et dignes de sa grandeur.

 

temple 1.jpeg

13:25 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it!

Les commentaires sont fermés.