02/08/2016

Le prix du silence

"Ma seule motivation est d'informer le public sur ce qui est fait en leur nom et ce qui est fait contre eux."

Edward Snowden

 

noam_chomsky.jpg

 


J'ai trouvé cette vidéo intéressante et aimerais la partager avec vous.

Cette vidéo traite de ce qui attend les lanceurs d'alerte qui dénoncent des irrégularités commises en haute instance.

Loin d'être considérés à leur juste titre comme des personnes ayant commis un acte particulièrement courageux et bénéfique pour la société, ils sont mis au ban et menacés d'emprisonnement.

Ceci est un des signes du non-sens prévalant aujourd'hui dans la vie quotidienne moderne.

On a beau discuter, certains faits sont avérés et méritent une attention particulière de la part des autorités.

Mais, comme le souligne le dernier intervenant de la vidéo : si quelqu'un s'aperçoit d'une déviation ou d'une irrégularité quelconque sans y prêter plus attention, inconsciemment, il donne tacitement son accord à cette action et ne peut donc contribuer à ce qu'elle cesse.

Un lanceur d'alerte parle au nom des individus d'une société. Il dit ce que beaucoup de gens pensent ou pressentent mais n'osent ou ne peuvent exprimer. Il doit, en faisant cela, prendre conscience de l'ampleur de son action et comprendre les risques qu'il encourra.

La preuve. Aucun lanceur d'alerte n'est plus à l'abri après avoir dévoilé certaines vérités dérangeantes et surtout, allant à l'encontre des droits humains.

 


 

Et pour conclure ce texte, j'aimerais ajouter que le Parlement Européen a récemment voté à large majorité une directive sur le "secret des affaires" afin de pouvoir se protéger contre l'espionnage industriel.

Voici une vidéo qui traite du sujet :


14:54 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it!

Les commentaires sont fermés.